21/09/2005

Un gentil contre des méchants : Apple vs l'industrie musicale

Pour "contrer" le piratage, le téléchargement de musiques illégales, des albums sont soumis à une protection anti gravure, anti copie et au lieu de diminuer les prix exorbitants des albums CD les majors de l'industrie musicale ont décider d'augmenter leurs tarifs, non seulement pour certains albums CD mais également pour les musiques vendues en ligne. Ce qui n'est pas du tout du gout du patron de Apple, Steve Jobs.

En effet, les contrat de revente passés avec l'iTunes Music Store d'Apple (80% des ventes mondiales légales de musique en ligne) arrivent à échéance, donc les majors se font une joie de revoir les tarifs à la hausse.

Steve Jobs, a donc décider de lancer un message d'alerte à l'industrie musicale en les prévenant qu'une augmentation des tarifs de vente de musique en ligne (mp3) pousserait les clients à télécharger de la musique en ligne sur les réseaux P2P (peer to peer).

Rapellons que le site de vente de musiques en ligne d'Apple vend les mp3 à 0.99€ et les albums à 9,99 euros (moins cher que dans le commerce).

Si un grand nombre de personnes téléchargent de la musique en ligne c'est évident que ce soit parce qu'ils sont trop cher .... alors majors de l'industrie musicale réveillez vous et ne soyez pas trop gourmand sinon vous y eprdrez et malheureusement les artistes également !

1 commentaire:

vachichou a dit…

je me demanderai toujours pourquoi un album musical coutant quelques petits centimes (de francs donc en euros c encore + minime) coutent cher à l'achat.
D'accord, il y a la part à donner à l'artiste, à la maison de disque ... mais si les maisons de disques prenaient des commissions moins exorbitante, p-e que les albums seraient moins cher, donc moins de piratages, donc + de bénéfice ....